Gabriela, la classe tchèque